Les 4 erreurs à éviter pour lancer une campagne Facebook Ads

Ces derniers mois ont été très riches en mises à jour sur le Business Manager Facebook. L’outil publicitaire de Facebook ne cesse de monter en puissance sans pour autant perdre son côté intuitif. Cependant, pour l’utiliser à bon escient, on vous recommande fortement de faire appel à un expert, car il regorge de subtilités. Ceci étant dit, si vous êtes un annonceur prêt à mettre la main à la pâte, rien ne vous empêche de mener des campagnes de façon indépendante. 

facebook ads objectif campagne

Pour bien vous armer avant de lancer votre campagne, BBP vous propose un petit rappel sur les erreurs à éviter lorsque vous utilisez le Facebook ads pour promouvoir votre activité. 

Utiliser un objectif inapproprié 

La première chose à faire lorsque vous créez une campagne de publicité sur Facebook est de choisir l’objectif de votre campagne. S’ils sont assez explicites dans leur nomination, il faut savoir qu’ils ont des caractéristiques en commun. Ces similitudes peuvent perturber le choix de l’objectif optimal pour le résultat que vous souhaitez obtenir. 

Par exemple, Facebook ads vous propose de choisir entre les objectifs de campagne “couverture” et “notoriété”. Par couverture, Facebook entend toucher le plus de personnes possibles, ce qui est relativement proche de la recherche de notoriété. La différence lorsque vous choisissez l’objectif notoriété est que Facebook va chercher à toucher les personnes les plus susceptibles de mémoriser votre marque. 

Dans ces deux cas, on cherche à maximiser les affichages de vos publicités mais à des fins différentes. Ce sont donc deux objectifs différents mais avec une base de communication très semblable. On retrouve ce type de subtilité entre de nombreux objectifs Facebook (trafic sur le site, conversion, interaction, mention j’aime…).  

Cibler une audience trop restreinte 

L’outil de ciblage du Business Manager est d’une précision impressionnante : il permet de communiquer jusqu’à 1km autour d’un point donné. Il donne également la possibilité de cibler les personnes selon leurs centres d’intérêt, leur âge, de cibler des personnes au comportement similaires à vos clients ou encore les visiteurs de votre site. Vous disposez donc d’un nombre conséquent de critères que vous pouvez croiser à votre guise. Cependant, utiliser trop de critères peut s’avérer contre-productif.  

audience facebook restreinte

La première raison est que les informations que Facebook ads met à votre disposition ne sont pas forcément fournies par les utilisateurs Facebook. Si vous ciblez les 18-34 ans, une partie de vos clients potentiels peut avoir renseignée une mauvaise date de naissance. Ce cas peut se présenter pour la plupart des données démographique qui peuvent très souvent être erronées ou tout simplement non renseignées (lieu de résidence, activité professionnelle…).  

Les intérêts peuvent également poser problème. Prenons l’exemple d’un programme immobilier à promouvoir. On peut être tenté de cibler les personnes intéressées par le domaine de l’immobilier. Pourtant, de nombreuses personnes intéressées par le marché immobilier utilisent Facebook sans forcément être actif sur des pages liées à ce domaine. 

Il faut donc souvent ruser pour trouver le ciblage juste qui vous permettra de fermer le moins de portes possible en restant cohérent. 

Utiliser un message trop long 

Ça peut sonner comme une évidence, mais c’est une piqure de rappel importante. Votre vidéo ou votre visuel s’accompagne toujours d’un texte d’accroche. Il est primordial de travailler sur votre accroche pour être le plus impactant et le plus succinct possible.  

publicité facebook mobile

D’abord parce que le temps d’attention dont vous disposez est très court (moins de 5 secondes pour capter l’attention). Ensuite parce qu’un texte trop long sera souvent tronqué selon les emplacements où votre pub est affichée. En effet, l’aperçu du format ordinateur de bureau présentera souvent votre texte intégralité. Mais si vous vérifiez les aperçus mobiles (qui constituent l’immense majorité des affichages) vous aurez la surprise de voir votre texte coupé par un superbe bouton “afficher plus”. Il faut donc savoir trancher et garder l’essentiel. 

Ne pas installer le pixel Facebook 

On termine par le suivi de campagne. Le Business Manager de Facebook et plus globalement le digital permet aujourd’hui d’évaluer le retour sur investissement à travers une multitude de statistiques. Ces données sont extrêmement précieuses pour les annonceurs. Elles permettent de pousser la connaissance de leur audience, de leurs clients potentiels toujours plus loin. Sans le pixel Facebook, communiquer sur Facebook ads se résume à savoir combien de personnes ont cliqué sur vos publicités et combien vous a coûté votre campagne.

L’installation du pixel Facebook sur votre page de destination vous permettra d’exploiter ces données précieuses. Savoir qui visite votre site, quelles actions sont effectuées, quelle publicité Facebook ads est la plus efficace, recueillir des données client… Autant de possibilités qui vous permettront de faire de Facebook un canal très performant de votre communication digitale !