Découvrez les 4 réseaux sociaux aux plus gros revenus publicitaires en 2018

L’ère de la publicité digitale vit probablement une de ses périodes les plus intenses. Certains réseaux parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à des stratégies judicieuses quand d’autres se distinguent avec des formats innovants. Quels que soient leurs atouts, les annonceurs ne cessent de répondre à leurs sirènes et la tendance ne semble pas prête à s’inverser.

BBP vous propose de revenir sur un exercice 2018 riche en rebondissements, avec un classement des réseaux sociaux dont les revenus dépassent le milliard d’euros !

1 Facebook seul en tête et loin devant, bien aidé par Instagram

Peu de suspense quant à cette première place du classement. Malgré les tempêtes médiatiques ou les parts de marché grapillées par Amazon Advertising, Facebook continue poursuit sa croissance exceptionnelle. En effet, cette première place n’a rien d’un hasard. Au delà de son incroyable vivier de données sur ses utilisateurs, le géant américain possède probablement l’un des tous meilleurs outils de gestion de publicité digitale avec le Business Manager et aussi l’un des plus complet. Un arsenal de formats publicitaires récemment complété par Instagram. Les chiffres n’ont pas été révélés mais Facebook précise que les publicités Instagram Story et celles du fil Instagram figurent parmi les plus performantes.

Revenus publicitaires 2018 : 55 milliards de dollars. 

2 Twitter Ads en croissance, malgré une perte d’utilisateurs

L’année 2018 n’a pas toujours été simple pour l’oiseau bleu le plus populaire de la toile. Après une croissance ininterrompue du nombre d’utilisateurs depuis 2010, Twitter fait face à une stagnation qui s’est même muée en baisse en 2018. Cette perte de vitesse n’a pas échappé aux traders qui ont régulièrement sanctionné la valeur du réseau social en bourse au cours de l’année. Mais ces échecs ne semblent pas affecter la santé financière de Twitter. Du moins à court terme. L’entreprise enregistre un excellent exercice comptable en 2018. Propulsé par ses annonces vidéo, les revenus publicitaires du réseau ont frôlé la barre des 800 millions de dollars sur le dernier trimestre 2018.

Revenus publicitaires 2018 : 2,6 milliards de dollars. 

3 Linkedin récolte les fruits d’années d’investissements 

Contrairement aux deux premiers du classement, tous les voyants semblent être au vert pour Linkedin. Le réseau professionnel traverse une période de croissance inédite entamée à la mi 2017, à tel point qu’il se classe parmi les activités les plus lucratives du groupe Microsoft. Malgré un outil de gestion des publicités qui reste à parfaire, Les milliards investis commencent à porter leurs fruits. A l’instar de Twitter, Linkedin s’appuie également sur l’avènement du format vidéo qui déchaine les passions, que ce soit en publication native ou en publication sponsorisée. L’avenir s’annonce donc radieux pour Linkedin. 

Revenus publicitaires 2018 : 2 milliards de dollars. 

4 Une audience jeune et engagée pour relancer Snapchat 

Ce n’est un secret pour personne, le lancement d’Instagram Story est probablement l’obstacle le difficile auquel Snapchat a dû faire face. La fin de Snapcash, les 3 millions d’utilisateurs inactifs recensés en un trimestre : beaucoup d’indicateurs illustrent une perte de vitesse pour réseau qui a révolutionné l’utilisation des photos instantanées en 2012. C’est encore une fois la monétisation de contenu qui vient sauver ses finances. Snapchat a fait une place très importante à ses contenus sponsorisés. Résultat : un dernier trimestre en trombe (près de 400 millions de $) et un nombre d’utilisateurs qui se stabilise.

Revenus publicitaires 2018 : plus d’1 milliard de dollars.

Sources : Martech, Businessofapps, Forbes, Businessinsider.